SOURCES D'INFORMATIONS

GCCoR, recrutement, la radiothérapie, mieux vivre son traitement, vos questions...

UN(E) ASSISTANT(E) SOCIAL(E) : POURQUOI ? COMMENT ?

L’assistant social peut vous accompagner, vous et vos proches, tout au long et après la maladie. Il vise à établir avec vous une relation de confiance, fondée sur l’écoute et l’accueil. Il met en oeuvre toutes les actions qui vont permettre de prévenir ou de surmonter d’éventuelles difficultés. Il peut contribuer ainsi à améliorer vos conditions de vie sur les plans social, sanitaire, familial, économique et professionnel.

Vous pouvez solliciter l’assistant social avant, pendant ou après votre traitement.
Il répond à vos questionnements ou aux problèmes liés au cancer dans différents domaines :

  • l’accès aux soins ;
  • l’organisation familiale ;
  • les aspects financiers ;
  • votre situation professionnelle ;
  • la reconnaissance du cancer comme maladie professionnelle ;
  • les problèmes administratifs ;
  • le maintien ou la préparation du retour au domicile par la recherche et la mise en place d’aides humaines ou techniques;
  • la protection des personnes (tutelle, curatelle…) ;
  • l’orientation en services de soins de suite et de réadaptation après une hospitalisation.

Vous pouvez contacter un assistant social auprès :

  • de l’établissement de santé dans lequel vous êtes soigné ;
  • du régime d’Assurance Maladie dont vous dépendez ;
  • de votre caisse d’Allocations familiales ;
  • de votre Caisse de retraite ;
  • de votre Centre communal d’action sociale (CCAS) ;
  • de votre conseil général;
  • de votre Centre Régional des Oeuvres Universitaires et Scolaires (CROUS) si vous êtes étudiant ;
  • des services sociaux d’entreprise s’ils existent ;
  • du comité départemental de la Ligue contre le cancer.

L’assistant social intervient à votre demande ou à celle d’un tiers, mais toujours avec votre accord. Il exerce sa profession dans le respect de la personne malade et de ses choix de vie sans discrimination. Il est tenu au secret professionnel. Les informations auxquelles il peut avoir accès sont confidentielles : elles peuvent être partagées avec d’autres professionnels pour favoriser au maximum la prise en charge, mais qu’avec votre permission.