SOURCES D'INFORMATIONS

GCCoR, recrutement, la radiothérapie, mieux vivre son traitement, vos questions...

DOULEURS et RADIOTHERAPIE

La plupart des personnes qui sont traitées par de la radiothérapie ressentent des douleurs à un moment donné de la maladie.
Toute douleur sous-entend deux problèmes différents : celui de la cause (le diagnostic) et celui de sa prise en charge (le traitement).

Ces douleurs ne doivent pas être minimisées, surtout si elles durent et même si elles sont peu intenses.
En effet, souffrir physiquement, même si la douleur n’est pas élevée, a des répercussions importantes sur la qualité de vie, le moral, la vie professionnelle, les relations avec les proches et avec les professionnels de santé. Quelle que soit sa cause et son intensité, prévenir et traiter la douleur est une priorité, tout au long de la maladie afin de vous soulager au mieux, d’améliorer votre qualité de vie et de faciliter votre traitement dans certains cas.

Tout le monde ne réagit pas de la même façon à la douleur.
En tant que patient « vous êtes » l’acteur actif de votre prise en charge, vous-seul êtes capable d’indiquer aux soignants ce que vous ressentez. Votre participation est essentielle pour évaluer l’intensité de la douleur et l’efficacité des traitements, médicamenteux ou non.

Aucun examen, aucune prise de sang, aucun scanner ne permet d’objectiver la douleur : la parole peut être un signal pouvant faire évoluer la prise en charge.
Vous devez donc être informé et écouté par les professionnels de santé.

Ce sont bien souvent les premiers confrontés à la plainte du patient et donc les premiers acteurs de l’évaluation et de la prise en charge de la douleur.
Cette dernière résulte donc d’une bonne communication entre la personne qui souffre, son médecin traitant et l’ensemble de l’équipe soignante.

L’ensemble des professionnels de santé est de bon conseil pour vous aider en cas de douleur : médecins, pharmaciens ou infirmiers vous répondront en fonction de leurs compétences, de leur rôle. Par leur présence, leur compréhension et leurs attentions, les proches sont également une aide précieuse pour supporter la douleur au quotidien.

Dans tous les cas, il est important de ne pas rester seul face à la  douleur.